Bonjour bonjour ! On se retrouve cette semaine pour parler de ZE sujet qui nous touche tous, quelle que soit la forme qu’il prend : l’amour.
Nos sims, comme nous, ont pu vivre bien des aventures ! Et aujourd’hui, certains d’entre eux, très généreux, ont répondu à notre appel à témoignage « Comment s’est passé votre premier amour ? », et d’autres encore PLUS généreux ont même joint des photos à leur message. Vous allez donc enfin savoir comment se passe un premier amour chez les sims !

« Mon premier amour.. Aaaah j’avais tout juste 17 ans à l’époque. Nous nous étions connus au club de robotique du lycée. Il était fou de « plotronium 2000 », la toute dernière technologie sortie à l’époque. Nous nous étions cotisés pour en acheter un pour le club, qu’on puisse le démonter et travailler dessus pièce par pièce : palpitant quoi ! Un soir nous étions restés tous les deux pour s’intéresser au fonctionnement d’un des processeurs, quand tout à coup il eut la brillante idée de prendre une pause pour boire un soda. Il partagea avec moi sa canette, je me souviens encore à quel point ça m’avait touché à l’époque. Il m’avait même proposé de prendre la première gorgée ! Sauf que moi, toute timide et les mains moites n’arrivait pas à l’ouvrir, il l’ouvrit donc pour moi mais… tellement brutalement que le soda se répandit sur un ordinateur et fit sauter les plombs du lycée. C’est en nettoyant les chewing gums collés sous les tables (très charmantes punition dont nous écopâmes ensemble) que je finis par tomber amoureuse de lui… Romantique à l’époque, je choisis un petit parc bien placé pour lui faire ma déclaration. Aaaaah notre jeunesse.

« C’était ma voisine. On devait avoir… allez 8 ans ? 9 ans ? On habitait dans un quartier résidentiel très sympa où tous les enfants se retrouvaient le week-end pour des activités, pendant que les parents discutaient entre eux. Un jour, une course en vélo fut organisée. Je venais d’en avoir un tout neuf, tout fier je me pavanais avec. En plus de cela, j’étais plutôt bon. Elle me disait qu’elle allait me battre, sauf que je ne voulais pas la croire. Comment ELLE, la petite nouvelle fraîchement arrivée, allait me battre MOI, le grand champion de vélo. Hé bien… elle me battit à plate couture, et me tira la langue en prime ! Oh comment nous nous détestions à l’époque ! Jusqu’à une course en particulier.. Je m’étais mis comme objectif de la battre (comme les 8 courses précédentes où je perdis…) et j’étais bien parti pour … quand je tombai de vélo le cassant ! Elle s’arrêta, me fit monter sur son vélo, se mit à l’arrière et ce jour-là, c’est à deux que la victoire fut remportée… ! »

 

« C’est l’amour de ma vie. Je l’ai aimé dès notre premier regard et encore aujourd’hui nous filons le parfait amour ensemble. J’étais dans ma cuisine, et elle est apparue. La lumière a éclairé son visage, et elle était de toute beauté. Je l’ai regardée, j’ai souri, et j’ai eu l’impression qu’elle me répondit par un sourire également, mais à sa façon. Depuis, chaque jour de ma vie je lui déclare ma flamme, le soir quand je m’endors, je pense à elle, le matin quand je me réveille, je pense à elle. Je lui ai écrit des chansons, des poèmes, des livres, tellement de choses. Elle me répond à travers la satisfaction que me procure sa présence : ah la nourriture. L’amour vous savez, ça ne se contrôle pas.  »