Bonjour ! Moi, c’est Sarah, Sarah Portinmax. Et je suis agent immobilier. Je viens d’ouvrir une agence à côté des bureaux d’Amaz et comme j’ai besoin de me faire une clientèle fidèle, je me suis dit que travailler avec une communauté aussi étendue que celle d’Amaz me ferait une bonne publicité. J’ai donc contacté le grand manitou qui, débordé comme seul un poisson rouge businessman peut l’être, m’a gentiment dirigée vers un autre service susceptible d’apprécier mes services.
C’est ainsi que je me suis retrouvée assise en face d’une dame fort souriante quoiqu’un peu échevelée et essoufflée (je suppose que le sourire était un peu forcé du coup…) répondant au nom d’Isisaur, Bloggeuse de son état, apparemment, même si je n’ai pas bien compris a priori ce que ça signifiait (je m’attendais à être reçue par une journaliste qui m’offrirait une page entière de pub, imaginez ma perplexité…).
Mais de cet entretien, il en est finalement ressorti un concept qui satisfait les deux partis : le « Bienvenue chez les Amaziens ! ».

Je vous explique. Je deviens officiellement l’agent immobilier du Amaz Forum, afin de promouvoir les terrains de la communauté (ce qui, je l’espère, signifie de gros contrats en vue, j’ai quand même jeté un œil au catalogue fourni par la dame caramel : il y a du talent architectural, par ici), et j’ouvre les portes de ces biens immobiliers pour que Madame Zozaur teste les lieux tout son soûl et fasse (accessoirement) un petit article sur le confort de ces biens amaziens… Oui alors, je subodore que la Bloggeuse en question avait très envie de prendre des vacances à moindres frais et qu’elle a sauté sur l’opportunité que je lui offrais.

Mais qu’importe ! Voilà donc le concept. Et pour notre première visite guidée orchestrée par Isisaur, voici la Goélette, chaumière créée par la talentueuse architecte Sucréomiel.
Cette charmante demeure au caractère désuet coûte dans les 60 000§ sur un terrain de 30×20 et conviendra parfaitement pour… ben qui voudra l’acheter en fait ! Vous faites comme vous voulez, après tout, le client est roi ! Mais sachez tout de même qu’il n’y a qu’une seule chambre…

Bon je vous laisse à présent en compagnie d’Isisaur qui a testé pour vous la Goélette. Mais avant vous voudrez peut-être savoir quels jeux vous devez posséder pour télécharger le lieu, ainsi que les téléchargements requis. En voici la liste :

Liens :

Ah me voilà arrivée sur place, Alex est persuadé que je suis partie en reportage pendant plusieurs jours (et en même temps, c’est pas faux, hein) et je ne l’aurai pas sur le dos. Je suis libre comme le vent !! Ha ces vacances vont me faire un bien fou. Et puis la maison m’a l’air bien agréable… Mais ?…. Mais allons donc, les murs ne sont pas finis ? Qu’Est-ce que c’est que ce bazar ?
Ah elle va m’entendre la nouvelle agent immobilière ! Mais on ne met pas en vente une maison pas finie voyons ! Je ne sais pas ce qu’il se passe avec les revêtements, mais il en manque quelques uns. Bon c’est pas grave, ça ne va pas gâcher mon plaisir, je vais contacter des ouvriers et passer ça en notes de frais. Alex n’y verra que du feu !
Bon sinon, c’est pas mal du tout par ici, hein. La chaumière a un charme fou avec ses vieilles pierres et son bois qui a traversé le temps, tout ce que j’aime !

– Allo ? Alex ? Comment se passe mon reportage ? Ma foi, très bien… Bon j’ai eu quelques frais imprévus par contre… Oh une bagatelle hein… Pas de souci ? Super, t’es un amour ! Bon, j’y retourne, j’ai du boulot là ! Faut que je profite… heu que je bosse pendant qu’il fait jour.

Bon alors soyons sérieux deux secondes, histoire de justifier mon salaire (fictif, évidemment). Alors là nous sommes dans le hall d’entrée, petit, certes, mais fonctionnel : on peut poser ses affaires en rentrant grâce au porte-manteaux et au meuble de chaussures. Et la porte dans le coin donne sur une buanderie/WC, mais je vous montrerai plus tard, là, j’ai un truc hyper important à faire !

Ah les ouvriers ont fait du beau boulot ! C’est nickel chrome ! La façade a retrouvé son charme d’antan. Je ne sais vraiment pas ce qu’il s’est passé avec ces revêtements. Les mystères des Sims…
Bon allez, c’est pas le tout, mais il faut le remplir, ce panier. J’ai repéré le jardin potager qui m’a l’air bien entretenu et riche en fruits et légumes. Mmmhm, ces citrons ont l’air juteux à souhait ! Juste ce qu’il me faut.
Et au passage, vous pouvez remarquer le balcon fleuri du premier étage. Vous le verrez de plus près, ne vous inquiétez pas.

Pour l’heure, je vais faire un sort à ces petits citrons. Rien de tel pour étrenner une cuisine toute neuve que de faire de la pâtisserie. Et vous pouvez d’ors et déjà apercevoir le salon qui est bien plus moderne que l’extérieur, mais tout aussi chaleureux avec sa large cheminée et sa déco colorée. Vous voyez, je suis peut-être en vacances, mais je fais le boulot. Je vous en fait aussi profiter.

Miam, ça sent bon les gâteaux au citron. Et vous voyez comme la cuisine est agréable avec ses tons rouges, tout en modernité. On peut vivre dans une chaumière moyenâgeuse et avoir tout le confort du XXIème siècle ! Et puis j’ai une vue imprenable sur le jardin, j’entends même le glouglou apaisant de la fontaine. Il n’y a pas à dire, la nourriture est encore meilleure dans un cadre agréable et tranquille.

Comme je sais que vous êtes des petits curieux, je vais vous ouvrir une seule et unique fois l’intimité de la Goélette : la salle de bains, toute petite, mais très jolie avec son inspiration exotique, et la chambre, elle aussi exotique et confortable. Hou, comme le matelas est moelleux. Je sens que je vais faire de beaux rêves !

C’est pas le tout, mais même en vacances, il y a des corvées. La lessive, entre autres. Mais dans une telle maison, ce n’est pas un souci. Malgré une petite surface habitable, la Goélette comporte une pièce dédiée au linge, ce qui est fort pratique, vous en conviendrez. Comme ça, on n’entend pas la machine tourner quand on regarde la télé !

En parlant de télé, il est l’heure de mon programme préféré, le premier épisode de la saison 22 du « Trône des Lamas », c’est maintenant ! Je ne raterai ça pour rien au monde. mais il y a aussi le ménage à faire… Rha…
Oh mais, je ne l’avais pas vu avant… Il y a un aspirateur-robot ! Le summum de la modernité ! Bon ben je peux faire mon ménage en même temps que regarder la TV. Si c’est pas merveilleux, le progrès !
Et rien de tel qu’un bon feu de cheminée pour rendre l’atmosphère propice au farniente languissant.
Ah on est bien, chez soi… heu pardon, chez Sucréomiel (ne pas oublier que la maison ne m’appartient pas, ne pas oublier que je n’y reste pas…).

Bon allez, on bâcle les corvées pour continuer de glandouiller. Etendre le linge : fait. Hum, cette corde à linges est bien pratique, elle n’est pas bien loin de l’entrée, parfait pour la fainéante que je suis !

Et les vacances continuent à un rythme tout doux. Je profite à fond des joies du jardinage, l’herbe fraîche sent bon, la rosée du matin radoucit l’air et les légumes poussent bien.
Pour continuer sur les activités plein air qu’offre la Goélette, pourquoi pas s’attaquer à de la sculpture sur bois ? Vous ai-je déjà dit que je suis fille de menuisier ? La senteur du bois raboté, l’odeur épicé des résineux fraîchement coupé, que de nostalgie !
Vous remarquerez au passage l’escalier extérieur qui mène tout droit à la chambre et à la salle de bain.

Hum l’inconvénient du travail du bois, ce sont les échardes ! Après m’être soigné mes mains douloureuses, je passe à une autre activité, qui allie contemplation et créativité : la peinture. Le chevalet est placé à un endroit stratégique, sur le balcon du deuxième étage. On a vue sur la campagne environnante et c’est on ne peut plus inspirant.

L’été touche à sa fin, mais on peut encore profiter des derniers rayons, avec un petit barbecue en toute intimité. Ah l’odeur des saucisses grillées qui vient s’imprégner sur le linge qui sèche !

Mais bon, je commence à me sentir un peu seule quand même. Aucun coloré à l’horizon, ni de famille, le silence est assourdissant.

Je me sentais trop seule, j’ai adopté une petite chienne, Léah. Du coup, on va voir si la maison est assez grande pour une personne seule avec son animal de compagnie, on va dire que ça rentre dans le test…
En tout cas, la demoiselle à poils semblent particulièrement apprécier le canapé qu’elle a adopté comme lit.
Seul problème notable : l’absence d’une baignoire pour le bain canin.

L’automne arrive à grands pas, l’air s’est rafraîchi, les feuilles vont bientôt tomber et la plante vache a bien poussé : il faut désormais la nourrir régulièrement.

Quelques flocons tombent en ce début de nuit frisquet. Mais rien ne pourra m’empêcher de faire un feu de camp et de griller des chamallows. L’ambiance est feutrée, un peu magique sur les bords. Vraiment, cette maisonnette est pleine de surprises et a un charme fou.

Pour finir, je suis restée bien plus longtemps que prévu, mais bon, il fallait bien tester toutes les saisons, non ? Alex n’a pas forcément accepté mon congé sabbatique d’une année sim… Gloups, il fait peur quand il est en colère, mais bon, je peux vous dire que la Goélette est aussi agréable en automne qu’en hiver et que cette escapade valait le coup !

  • Pas de baignoire : pas très pratique si l’on a un chat ou un chien. Il y a toujours possibilité de fabriquer une baignoire en bois (quand on a assez pratiqué) pour la placer dans le jardin sans dénaturer le lieu.
  • La commode de la chambre n’est pas utilisable : certainement a-t-elle été placée là avec un code. Toujours est-il que je ne peux y accéder (après, j’ai peut-être les fesses trop larges, allez savoir…).
  • L’aspirateur-robot semble avoir un souci pour retourner à sa base, je ne sais pas pourquoi : à voir si cela le fait dans un autre jeu…
  • Dernier petit point, ce n’est pas vraiment un moins, juste un truc à noter : la chaîne Hifi, placée dehors sur le balcon, n’apprécie pas vraiment quand il pleut.

  • La maison est parfaitement fonctionnelle (hormis le souci de commode cité plus haut) ce qui est fort appréciable. L’espace n’est pas très grand mais bien agencé pour ne pas perdre de place.
  • La buanderie, qui fait aussi toilettes d’appoint, est une belle idée : on ne s’attendrait pas à avoir cette pièce dans une maison aussi petite, et c’est un vrai coup de cœur, d’autant qu’elle est toute mignonette.
  • Le jardin est bien fourni en légumes et fruits, on a même droit en bonus à une plante vache (bon, la mienne est morte très vite, mais bon, j’ai pas les pouces verts…). C’est parfait si on veut faire une carrière jardinière.
  • Le balcon fleuri sur lequel on peut peindre est juste parfait : j’aime particulièrement la forme entre les deux toits, originale et bien pensée.
  • L’architecture, en général, est très originale, et belle à l’œil.

Si vous aimez allier le Moyen-âge au moderne, cette chaumière est faite pour vous. La Goélette ne jurera pas dans un quartier comme Windenberg. Mais si vous voulez y installer une famille, passez votre chemin : elle est faite pour un(e) célibataire, éventuellement accompagné(e) d’un animal qui y trouvera sa gamelle déjà remplie. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé cette maison très agréable à découvrir, parfaite pour une personne aimant la nature et la peinture. Sachez tout de même que les factures sont plutôt salées, dans les 1500 §… Ca pique un peu… Mais on n’a rien sans rien, me direz-vous.