Et c’est parti pour une immersion dans le gameplay ! J’aurais aimé vous faire découvrir des nouveautés exclusives et je suis sûre que c’est ce que vous attendez. Malheureusement Electronic Arts ayant déjà montré une grande partie de l’addon, je ne vais pas pouvoir beaucoup innover. Mais ne vous inquiétez pas, je vais quand même vous apprendre quelques petites astuces …  Saviez-vous par exemple que vous pouvez être meilleur au basket si vous avez mangé de la nourriture épicée ? Non ? Alors bonne lecture.

Je vous propose de commencer par les appartements. Lors de la conférence, nous avons appris que les concepteurs avaient conçus la ville avec une idée en tête : que notre logement progresse en même temps que notre ascension sociale et il est vrai que la promesse est tenue : vous allez découvrir un panel de logements plutôt bien décorés et adaptés à toutes les bourses. Chacun donne accès à un hall commun dans lequel vous allez pouvoir croiser vos voisins mais aussi avoir accès à la poubelle, à votre courrier, à l’ascenseur et au fameux panneau d’affichage où vous pourrez laisser des mots (variants suivant votre humeur du moment) et voir les festivals prévus en ville.

Une nouveauté avec ces fameux appartements c’est qu’en plus du loyer hebdomadaire, vous devrez payer une caution à l’entrée dans le logement. Vous l’avez déjà vu dans les trailers mais nous avons pu le tester en jeu, les appartements les plus bons marchés ont de réels problèmes de plomberie et de rats. Vos voisins sont de vrais personnages parfois un peu caricaturaux mais assez sympas à croiser dans le hall, vous pourrez discuter avec eux, visiter leurs apparts mais aussi leur demander de baisser d’un ton si leur musique où le son de leurs ébats est un peu trop important. A noter aussi que vous pouvez confier la clef de votre appartement à vos amis : ils peuvent alors débarquer à n’importe quel moment et s’incruster durablement. La grande nouveauté, c’est quand même les traits que vous pouvez attribuer à vos appartements, quelque uns ont particulièrement attiré notre attention lors de notre test comme celui du gnome qui répare les objets pendant la nuit, l’ambiance méchanceté, ou encore le préféré d’Alex, celui du tremblement de terre.

Depuis la fenêtre de votre logement, vous aurez vue sur la petite place de votre quartier. Sur celle-ci, vous pourrez découvrir divers camions de nourritures qui sont disséminés un peu partout dans la ville mais aussi au parc et bien sûr dans les festivals. Vous pourrez y acheter de la nourriture indienne, japonaise ou encore asiatique : plein de nouveaux plats à découvrir en perspective. A noter que si vous êtes un peu juste financièrement, vous avez la possibilité d’essayer de marchander avec le vendeur : cela fera monter votre compétence charisme, et si vous êtes persuasif, vous pourrez ensuite acheter votre nourriture à prix réduit.

C’est justement sur ces petites places centrales au cœur des quartiers que s’installent les festivals. Ils sont au nombre de cinq : celui des épices si vous avez envie de finir la gorge en feu, le marché aux puces pour vider votre grenier envahit par vos créations mais aussi acheter des objets d’occasions pas cher, la convention geek pour les informaticiens chevronnés, celui de l’amour pour ne pas finir la nuit seul, et enfin, celui de l’humour que nous avons eu l’occasion de tester. Pour vous rendre à un festival, vous pouvez soit consulter le panneau d’affichage dans le hall de votre immeuble, soit attendre l’appel d’un ami qui vous y invite. A noter, que dans chaque festival, vous pourrez trouver une boutique qui vendra des objets de collection, des souvenirs, des tee-shirts et autres feux d’artifices. Tout ces objets en vente sont différents d’un festival à l’autre.

Mais revenons à notre festival de l’humour. A notre arrivée, on nous demande très rapidement de choisir un camp, soit les blagueurs, soit les farceurs. Nous choisissons les blagueurs parce que Alex adore les carambars (si si il y a un rapport). Nous devons ensuite réaliser diverses actions sociales telles que boire des cocktails bizarres mais aussi convaincre l’équipe adverse que “le thé toxique est saboté”, parler du groupe auquel on appartient, faire des bonnes blagues etc … Toutes ces actions malicieuses nous font gagner des points. Le but est d’en avoir plus que l’équipe adverse à la fin du festival. Si c’est le cas, un feu d’artifice célèbre notre victoire. On peut aussi manger, aller faire des bulles et réaliser plusieurs activités de groupe. Le tout est assez interactif bien que surement répétitif au bout d’un moment. Un grand plus quand même : il n’y a pas d’écran de chargement entre notre appartement et la fête sur la place de notre quartier. Du coup, une partie de la famille peut rester à l’appart tandis que les autres vont au festival et vous pouvez jouer avec les deux en même temps.

Justement parlons des feux d’artifices qui célèbrent la fin des festivals ! Ils sont au nombre de six : un blanc pour les mariages et 5 différents qui correspondent aux 5 festivals existants. Très esthétiques dans le ciel de la ville la nuit, ils offrent un très beau spectacle que les sims enfants comme adultes apprécient beaucoup via l’interaction “regarder le feu d’artifice”. Il y a deux manières d’obtenir ces fameux feux d’artifice, on peut soit les acheter, soit les gagner lors des festivals. A noter que nous avons tenté de lancer un feu d’artifice depuis l’intérieur de notre appartement ce qui a déclenché comme vous pouvez le voir un incendie de grande ampleur (oui je vous rassure, c’était une idée d’Alex comme vous vous en doutez).

Après les réjouissances des festivals, nous avons été plus sérieux et nous nous sommes intéressés aux nouveaux métiers, compétences, traits et aspirations. Concernant les traits de caractères, vos Sims pourront désormais être soit végétariens (c’est à la mode) soit froids (du coup, il faut éviter le festival de l’amour). Il y a une nouvelle aspiration pour devenir le roi de la ville. Pour se faire, vous devez participer aux festivals, vous faire des amis et au final acquérir un magnifique appartement sur toit. Une fois cette aspiration réussie, vous obtiendrez le trait de caractère supplémentaire “à la page” qui vous permettra d’avoir un rabais dans tous les magasins présents sur les places et dans les festivals.

Elle va avec les karaokés, c’est la nouvelle compétence chant en 10 niveaux qui vous permettra, ou pas, de devenir une star. A noter, qu’il est prévu un espace dans les festivals pour pouvoir chanter et récolter des pourboires. Enfin, concernant les nouveaux métiers, ils sont au nombre de 3. Vous pouvez devenir un critique gastronomique ou des arts, une star des réseaux sociaux ou embrasser la carrière politique et être soit un activiste, soit un politicien. La grande nouveauté de ces carrières c’est qu’elles sont à mi-chemin entre les classiques du jeu de base et celle plus élaborées de “Au travail’ : à chaque nouvelle journée, vous avez le choix de partir travailler mais aussi d’effectuer des missions depuis chez vous. Par exemple, pour la carrière politique nous pouvions aller manifester ou choisir une cause plutôt que de nous rendre sur notre lieu de travail. Lors de la conférence, il nous a été indiqué que ces carrières seraient mieux payées que celles déjà existantes. La ville devient donc vraiment synonyme d’ascension sociale.

Cessons d’être un peu sérieux et testons maintenant les tags, un sujet qui a bien évidemment éveillé les deux rebelles de bac à sable que nous sommes Alex et moi. Vous allez pouvoir tagger sur les murs et les sols chez vous ou dans la rue. Faire un tag complet prend plusieurs heures (un peu comme un tableau d’ailleurs). Vous avez plusieurs types de tags disponibles : votre œuvre peut être politique, street art ou encore culturelle. Vous pouvez détruire le graffiti d’un autre. C’est une activité plaisante qui change du chevalet de peinture. En plus, les tags une fois agrandis via le code triche donnent des fresques murales très originales !

Enfin, impossible de terminer cet article sans vous dire un mot des nouveaux objets qui apportent du gameplay (et aussi vous parler de tous les autres sujets que je ne savais pas où placer). Il y a bien sûr, pour commencer, les wc parlants avec des jets. Alors sans doute qu’on va s’en lasser assez vite mais sur les premières utilisations, Alex et moi avons vraiment beaucoup ri. Il y a aussi la nouvelle collection de sphères que vous pouvez acheter dans les festivals mais aussi trouver en fouillant dans les ordures dissimilées de la ville (nez sensible s’abstenir). Quoi d’autre ? Ah oui le karaoké, ce n’est personnellement pas ma tasse de thé mais je suppose que pour certains cela promet des soirées fantastiques. Pas grand-chose à dire sur cet objet, à part que les lieux communautaires où il est mis en action mériteront un sérieux relooking. Les geeks seront surement très satisfaits de la nouvelle console de jeux qui proposent une multitude de choix. Vous pouvez d’ailleurs suivre en temps réel le jeu du sims sur sa télévision de salon. Il y a aussi la possibilité de se transformer en statue dorée afin que les passants vous donnent de l’argent. Bon personnellement, je n’ai toujours pas compris ni le principe, ni l’intérêt mais je suppose que c’est parce que c’est trop branché pour moi.

Et puis je tenais à terminer avec le panier de basket, un vrai coup de cœur pour moi. Il agrémente vraiment les diverses places des quartiers et rajoute de la vie au centre-ville. Vous pouvez aussi carrément le mettre chez vous dans les plus grands appartements sur les toits. Plein de possibilité sont proposées via ce nouvel objet : relever un défi, faire des dunks, faire des tirs, jouer tous azimuts, s’entraîner au dribble, faire une manœuvre ambitieuse. Vous pouvez y jouer seul, à plusieurs ou rejoindre des parties en cours. Les animations autour du panier sont vraiment réussies. Un nouveau sport vraiment sympa ! Je vous en parlais en introduction, lors de la conférence on nous a confié que manger épicé avant de jouer au basket décuplé nos chances de victoire. A tester donc !

Enfin, je tiens à terminer cet article en remerciant Dyo du Forum Sims 4 avec qui nous avons échangé nos images.