Ambitions : Les avis des joueurs à J+10

| |

Dix jours après la sortie de l’addon tant attendu, les premières images, avis et commentaires des joueurs nous parviennent.

Globalement, il semblerait que l’ensemble des joueurs possédant Ambitions soient satisfaits de leur achat et n’en aient pas encore fait le tour, ce qui est plutôt bon signe. Malgré toutes les informations et les détails que nous avons glané ces dernières semaines, cette extension a réussi à nous conserver plein de bonnes surprises… Et quelques unes moins bonnes. Dans les bonnes surprises, on dénombre en plus des nouveautés annoncées, une série de nouvelles opportunités, interactions et possibilités de création agréables et innovantes comme par exemple la compétence innovation qui permet d’obtenir des objets parfois inutiles (quoi que bien comiques) comme les jouets et gadgets mais aussi des inventions plus profitables telles que la moissonneuse qui permet de récolter toutes les plantes et objets aux alentours une fois et plus rapidement. Ou encore la grosse perceuse qui permet de creuser bruyamment le sol à la recehrche de métaux tout en ameutant le quartier.

Ambitions : Les avis des joueurs à J+10

Côté des moins bonnes surprises, il y a la carrière/profession de médecin qui n’est pas une profession mais une carrière améliorée puisque les heures de travail « normales » se passent, comme dans le jeu de base, à huit clos à l’hôpital tandis que la partie qui nous intéresse se résume à quelques urgences survenant pendant le temps « libre » de votre Sim. autant dire que le pauvre ne va pas chômer ! Ce n’est qu’au niveau 6 ou 7 que cela commence à devenir intéressant. Mais en dépit de ce petit bémol, les joueurs s’accordent pour l’isntant à dire que c’est probablement l’un des addon qui mérite le plus son prix et c’est en soit un petit miracle.

Précédent

Gazette numéro 37

Gazette numéro 38

Suivant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.