Aujourd’hui, Ophélia, vampire de son état, a décidé de devenir une grande méchante. Si vous vous souvenez du précédent test, Ophélia aspire à devenir une maîtresse vampire forte et sage… Enfin, surtout forte et pleine de pouvoir ! Donc, pour assoir le dit pouvoir, elle s’est engagée dans la voie de l’espionnage… En sachant déjà qu’elle ne sera fidèle qu’à elle-même.

Prête à tout avancer rapidement, Ophélia commence à parcourir la base de données avant même d’aller travailler. Car comme dit Sun Tzu “Qui connaît l’autre et se connaît, en cent combats ne sera point défait”.

Et le résultat est au rendez-vous puisque dès le 2ème jour, elle est promue ! Et une nouvelle interaction est proposée.

Voilà le moment de commencer à travailler les compétences importantes. A ce poste, il faut commencer par atteindre le niveau 2 de logique. Et comme c’est le week-end, et que, c’est bien connu, les espions ne travaillent pas le week-end, elle a le temps de monter au niveau 4 de la logistique. Et de travailler le piratage parce qu’à un moment, le boss voulait qu’elle pirate une base de données (oui, oui, dès mon premier jour de travail !).

Bref, lundi arrive. Lundi soir, on booste les bases en passant la soirée en parcourant de nouveau les informations mises en ligne par le service (et oui, on trouve les bases de données des services d’espionnage sur internet, c’est bien connu aussi !). Et paf, mardi, nouvelle promotion : Ophélia est maintenant responsable d’autres agents. Condoléances pour eux…

Il est pas classe mon nouveau poste de travail ? Mais trêve de bavardages, il est temps de se remettre au boulot : maintenant, c’est le charisme qu’il faut monter.

 

Et, on abandonne les PC, et on devient agent de terrain. Ça y est, on approche de l’espion international : on va aller sur le terrain, draguer des beaux gosses et faire du bobsleigh dans les pipelines ! Mais étrangement, pas besoin de travailler la forme physique, on reste sur la logique (sans doute pour ne pas se perdre dans les pipelines) et sur le charisme (sans doute pour draguer les beaux gosses)…

Et si elle essayait de tricher en faisant un vœu ? Ah, ba non, raté ! C’était bien tenté pourtant. Enfin, une prime, c’est toujours ça… Et puis comme agent de terrain, elle ne travaille ni le week-end, ni le vendredi !

Au 5ème niveau, détective en chef, elle peut admirer une magnifique lampe offerte par le service. Désormais, on compte sur elle pour guider les autres sur la bonne mauvaise voie. Pour cela, encore plus de logique, et toujours plus de charisme. Les chefs charismatiques ont sans doute moins de chance de mener le monde au bord du gouffre… Sauf s’ils sont méchants ! Mais là n’est pas encore la question.

 

Elle peut également enquêter sur les gens qu’elle côtoie. Ça lui permet d’en apprendre plus sur les traits de caractère de ses voisins.

Au niveau 6, la voilà Agent du gouvernement. Elle ne travaille toujours pas le vendredi ni le week-end, et elle développe encore les mêmes compétences. Le bonus, cette fois, c’est la carte super secrète à accrocher chez elle. Et puis, personne ne sait encore que c’est une méchante. Ouf !

C’est au niveau 7, qu’enfin elle atteint le poste très convoité d’agent secret. Elle débloque ainsi une porte cachée qui se prend pour une bibliothèque, et, enfin, des vêtements. Cette fois, tout devient imprévisible : elle travaille le mardi, le jeudi et le dimanche. Et tard le soir… La routine tue ! Mais il n’y a pas à dire, ça commence à être la classe !

C’est au niveau 8 que vient l’heure du choix. Embrassera t-elle la carrière d’agent international ou celle de grande méchante ? Si vous avez des enfants, sachez que les méchants travaillent le mercredi. Mais que personne ne travaille le dimanche à ce niveau. Bien sûr, Ophélia, malveillante de naissance, et vampire en quête de pouvoir, n’a pas hésitez longtemps ! Et puis, la tenue de méchante est offerte… Avec la chaise !


 

Cette fois-ci, les choses sérieuses commencent. Agent double, c’est pas un boulot à mi-temps. Il ne s’agit pas de se faire griller par les gentils ! Cette fois-ci, on n’abandonne le charisme. Fini la drague, bienvenue la malice et ses blagues méchantes ! Être un chef charismatique, c’est un truc de gentil. Pour Ophélia, une seule devise : “peu importe qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent !” Enfin, elle peut se laisser aller à ses penchants naturels.

Mais l’ennui avec ce boulot, c’est que tout est top secret. Alors, son nouveau poste de niveau 9, c’est tabou. Et Ophélia n’a plus rien à raconter à son fiancé le soir… Vivement qu’elle soit le boss pour choisir ses propres alliés !

Mais pour cela, il va falloir éviter de se faire choper !

Ayant finalement survécu à son initiation, Ophélia atteint le niveau tant rêvé : celui de méchante suprême. Désormais, elle est le big boss (et elle a débloqué le trophée SIM BOND). Elle a ses propres minions et tout le monde lui obéit de peur de se faire torturer. Mais bon, c’est beaucoup de paperasse tout cela. Et après quelque temps, ça devient ennuyeux. Ophélia décide alors de se lancer dans une nouvelle carrière du côté du bien tout en faisant croire à ses subalternes qu’elle fait ça pour renseigner sur les actions des gentils. Et en faisant croire aux gentils qu’elle reste dans le clan pour renseigner sur les méchants. Ou bien est-ce l’inverse ? De toute façon, Ophélia n’a jamais servi que son propre pouvoir…

Oui, oui, la statue n’est pas très ressemblante. Mais à force de se déguiser, qui peut encore dire quelle tête à vraiment Ophélia ? Elle est devenue un être mythique, un personnage de légende dont on se demande s’il existe vraiment. Mais cela ne l’empêche pas de demander des augmentations. Enfin, est-ce vraiment elle qui écrit les lettres ? Nul ne le sait. Mais pour éviter qu’elle devienne maître du monde, on n’a pas créé de niveau 12. D’autant que selon la rumeur, Ophélia serait également la grande maitresse des vampires de Forgotten Hollow, et les créatures de la nuit formeraient le gros de ses troupes…

Mon avis : Les postes et les descriptions sont humoristiques, j’ai aimé les découvrir au fur et à mesure… Surtout le 11ème niveau caché ! En outre, c’est un métier avec beaucoup de temps libre. Et ca, c’est pas mal. Mais j’ai trouvé que cette carrière manquait de mises en situation et de choix à faire. Peut-être qu’en prenant plus son temps, on peut en trouver d’autres ? J’ai également rencontré des difficultés avec ma vampire qui parfois, pour une raison inconnue, se mettait à brûler au travail. Le fait de sauvegarder et recharger la partie depuis le menu principal permet de revenir à une situation plus saine. Mais c’est tout de même casse-pied.

Ce dimanche, serez-vous méchants ?