Les nouveautés du gameplay Sims 4

| | ,

Mais mais mais ! Que fait la faucheuse avec ce sims ! Noooon, ne l’emmène pas, j’ai même pas encore eu le temps de le tortu… euh de jouer avec lui ! De quoi je parle ? Mais du gameplay voyons. Comment ça rien à voir ? Si si, qui dit gameplay dit « jeu à lancer ». Et j’adore l’écran d’accueil, il est trop trop sympa avec les animations, je le regarderais pendant des heures. Enfin peut-être pas…

Mais avant de lancer une nouvelle partie (que ce soit en cliquant sur la grosse flèche en bas à droite ou sur le « + » du menu en haut à droite pour une toute nouvelle partie toute fraîche), voyons voir déjà ce que nous offre le jeu.

La Galerie

Je parle de la galerie et du menu où on pourra bidouiller les options (indispensables avant de lancer la partie selon moi). La galerie est vraiment super sympa. Avoir une espèce d’échange à portée de clic de souris, sans sortir du jeu, un must. On arrive tout d’abord sur l’écran d’accueil qui nous montre les créations phare du moment, les statistiques (nombre de joueurs en ligne, nombre de téléchargements pour chaque catégorie), ainsi qu’un mur de notification en temps réel sur la droite, suivi des hashtags les plus vus du moment. A noter que en bas à gauche, vous avez une icône en forme de drapeau pour signaler un contenu (pour une raison x ou y).

Le gameplay en détail

L’onglet communauté nous permet de rechercher ce que l’on souhaite. Que ce soit par nom, EA ID ou hashtag.  Et ça se télécharge en un clic de souris (et c’est assez rapide). Si vous cliquez sur l’identifiant d’un autre joueur, vous aurez accès à son mur. Si vous partagez du contenu,  vous pourrez mettre une de vos création en vedette. Votre mur indique le nombre de fois que vos créations ont été téléchargées en tout, les partages que vous avez effectué ainsi que le nombre de vos abonnés (je me demande toujours qui est mon unique abonné d’ailleurs !). Si vous souhaitez suivre un joueur (parce que vous aimez ses créations), il vous suffit  de cliquer sur Suivre à côté du nom du joueur. Enfin, à côté, vous avez votre bibliothèque avec vos éléments sauvegardés. Truc vraiment embêtant : quand vous importez un foyer déjà créé avant de jouer et que vous cliquez sur « jouer », vous devrez à nouveau le sauvegarder. Un conseil : pensez à nettoyer votre bibliothèque pour ne pas vous retrouver avec un triple exemplaire de votre sim préféré.

Le gameplay en détail
Le gameplay en détail

Les options du jeu

Bon, « on joue là » ? Et bien non, je préfère régler mes options avant. Et je vous invite à y jeter un oeil également ! Histoire de ne pas avoir le jeu en qualité moyenne, alors que l’ultime fonctionnerait nickel. Vous pouvez régler la résolution en fonction de votre écran. Si votre config vous le permet, pensez à cocher « Textures non compressées ». Après, vous pouvez peaufiner vos options audio et faire un tour du côté des musiques. Le côté rétro est très fourni avec des musiques provenant des Sims 2 et des Sims 3. Les options du jeu permettent de régler l’autonomie des Sims en général, avec une option juste en dessous pour désactiver uniquement l’autonomie sur le sims que vous contrôlez.

Vous pouvez également désactiver le vieillissement avec une option à cocher pour éviter que les sims des deux villes ne vieillissent. Je l’ai décochée car de toute façon, ils ne font pas d’enfants, etc… sans qu’on intervienne. Autant retourner au système des Sims 2. Si vous cochez « remplir les maisons vides », des pnjs viendront s’installer pour peupler le monde et le rendre plus vivant. Vous pouvez également cocher des options concernant la roue des interactions, les souvenirs mais je parlerai de ces éléments plus tard.

Enfin, pour vos screens, l’option caméra est faite pour vous.C’est pas tout ça, mais passage éclair dans le CAS et… on JOUE, ouuuuuui. Première chose à faire, installer votre famille. Les lots que vous pouvez acheter se surlignent en vert. Je n’en parle pas plus avant, je ne suis pas là pour vous parler des deux villes. Je choisis une maison à Willow Creek, la seule où il y a deux chambres et je la prends meublée, pas le temps de faire de chichi pour le test.

Première chose qui saute aux yeux, c’est l’interface utilisateur (IU pour les intimes). Ca fait très épuré, avec des boutons un peu partout (en haut, en bas, à gauche, à droite) mais on s’y fait très vite. Sauf pour la caméra. J’ai changé directement pour la caméra style Sims 3 dans les options. Première info : votre compte en banque. Pour centrer sur le terrain, vous avez le petit bouton en forme de maison (ou faire Maj+entrée). A côté, vous avez l’icône représentant votre téléphone portable. Parce que vous n’avez que lui. En fouillant dans le mode construction, je n’ai pas du tout trouvé de téléphone. Ils sont modernes ces sims dites donc : ils ont mis notre pauvre vieux téléphone de maison au rencard. Même notre Lilou a le sien (oui je sais, c’est une honte mais c’est pas notre faute, faites un procès aux sims). Il vous permet d’appeler des services, de trouver un travail, de prévoir une fête, de vous rendre à un terrain communautaire ou dans un autre quartier de la ville, etc… A se demander s’il permet de téléphoner (je vous rassure, c’est bien le cas). A côté, les portraits de vos personnages avec un état d’esprit que je qualifierais de « neutre » nommé « Bien ».

Le gameplay en détail
Le gameplay en détail

Aspirations et récompenses

Passons à l’interface en bas à droite. Et il y a pleins pleins de choses. L’icône en forme d’étoile est celui des aspirations. Oui, vous avez bien lu « DES ». Vous en choisissez une dans le CAS mais EA vous ment. EA vous spoile ! Vous pouvez en changer dès que vous le souhaitez. Je ne vous refais pas le résumé des aspirations, tout un chacun ayant eu la démo en main. Pour ma part, j’ai choisi « auteur de best-seller ». Il vous suffit de regarder quels défis vous devez relever pour avancer dans les échelons. Passez la souris sur les infos (comme dans les Sims 3) pour avoir des infos et des pistes pour savoir quoi faire. Les enfants ont également des aspirations qui leur sont propres qu’ils peuvent suivre s’ils le souhaitent. Dans cet onglet, vous aurez également accès aux récompenses. Késako ? En réalisant des désirs, vous obtenez des points à dépenser. Soit vous choisissez des potions (qui boostent un besoin, vous apportent un état d’esprit, voir vous l’enlever, ou encore pour rajeunir). Si ça ne vous intéresse pas, vous pouvez débloquer des traits bonus (comme dans les Sims 3). Voici les listes des objets/traits.

Le gameplay en détail
Le gameplay en détail

Le travail

L’icône en forme de mallette concerne évidemment… le travail ! Oh ma simself n’en a pas, hop on clique sur « trouver un travail » et votre personnage se met à décrocher son téléphone. Vous pouvez aussi aller sur l’ordinateur. A votre choix. Un gros menu s’ouvre et vous avez le choix entre 8 carrières, chacune subdivisée en deux branches. Vous avez des infos sur les horaires et le taux horaire. Les jours travaillés sont surlignés en vert. Une fois que vous avez choisi votre travail, vous avez des informations sur la façon de progresser : en cliquant sur la barre de progression, on vous renseigne l’état d’esprit souhaité et la tâche du jour à accomplir. En dessous, vous avez les tâches générales à accomplir une seule fois. C’est exactement pareil pour les enfants, afin qu’ils progressent dans leur note à l’école. Et mine de rien, c’est pas de la tarte pour les faire évoluer. Ils doivent bosser les pauvres choux ! So et Marius avaient quasi rien à faire et ont hyper bien progressé. Tandis que la pauvre Lilou, malgré son dur labeur, s’est vue remerciée d’un C et d’un « pas terrible tout ça ». La grosse déception concernant le travail : on ne les suit pas. Par contre, on ne perd pas de temps. Une heure avant l’heure du travail, une notification apparait pour dire « Sophia travaille dans une heure » et pendant ce temps, elle peut continuer ses tâches à la maison. Ils se dirigent vers le travail ou l’école à l’heure dite, en disparaissant au bord de la maison. Un mal pour un bien en quelque sorte. A noter  que si vous grimpez les échelons de votre carrière, vous débloquez des objets, mais je ne reviendrai pas là dessus. Avant de passer à autre chose, voici les carrières (ainsi que les images dans l’ordre) : peintre (maitre du réel ou mécène) – gourou des technologies (e-sport professionnel ou entreprenneur de Start-up) – criminel (patron ou oracle) – agent secret (agent de diamant ou méchant) – culinaire (chef ou mixologue) – astronaute (ranger de l’espace ou trafiquant interstellaire)

Le gameplay en détail

Agents Secrets

Le gameplay en détail

Baby Sitter

Le gameplay en détail

Employé de commerce

Le gameplay en détail

Ouvrier

Le gameplay en détail

Astronaute

Le gameplay en détail

Barista

Le gameplay en détail

Employé de fast-food

Le gameplay en détail

Peintre

Le gameplay en détail

Athlète

Le gameplay en détail

Criminel

Le gameplay en détail

Gourou des technologies

Le gameplay en détail

Affaires

Le gameplay en détail

Auteur

Le gameplay en détail

Cuisinier

Le gameplay en détail

Influenceur de mode

Le gameplay en détail

Indépendant

Les compétences

Passons maintenant aux compétences. Il y en a un tas ! Et toutes aussi sympa les unes que les autres. Sincèrement, je dois dire que ça m’a énormément plu ! Pour les apprendre, vous avez plusieurs solutions. Tout d’abord, les livres. Je ne vous les présente pas tous sinon, on a pas fini, il y en a un TAS. Mais en toute sincérité, ne perdez pas votre temps. Enfin… à l’heure actuelle, je ne sais pas si ça apporte du bonus ou des trucs en plus, mais dépenser ses précieux simfloozs alors qu’on peut les apprendre de notre propre chef, juste en pratiquant l’activité ciblée. Voici les différentes compétences :

  • Jeux vidéo
  • Ecriture
  • Charisme
  • Comédie
  • Cuisine
  • Pêche
  • Athlétisme
  • Jardinage
  • Guitare/piano/violon
  • Bricolage
  • Logique
  • Malice (ou comment faire joujou avec une poupée vaudou)
  • Mixologue
  • Peinture
  • Programmation
  • Fuséologie

J’ai à peine effleuré tout ça, mais ce qui est très sympa, c’est que chaque niveau vous apporte pleins de choses. Quand mon homme est arrivé au niveau 2 en guitare, il pouvait écouter du blues à la radio et parler de ses groupes préférés (ou un truc du genre). Pour ma part, en écriture, je peux débloquer les différents genres (on commence avec le genre « enfants »). Lilou quant à elle, a débloqué d’autres dessins sur sa table d’activité. Et c’est super mignon de voir faire un enfant faire son dessin, ajouter des paillettes, etc… Sur l’image ci-contre, Lilou peut augmenter sa compétences sociales à l’aide de son ours en peluche. Il peut même devenir un ami.

Le gameplay en détail

Social

Je survole en vitesse le panneau Relations. Il est assez pauvre. Vous avez l’onglet amis, foyer et romance. Le point fort, c’est l’interaction entre les Sims. C’est assez naturel et on peut parler à quelqu’un pendant qu’il cuisine ou qu’il fait certaines tâches. Pas toutes par contre. Impossible de me parler quand je suis en pleine lecture (logique me direz-vous, sinon impossible d’avancer dans un livre). Autre point noir, les relations avancent très vite, que ce soit positivement ou négativement. En même pas une heure, vous pouvez emballer votre proie et faire des galipettes sous la couette. Rien que ça. Et encore plus facile si vous avez l’état d’esprit adéquat. Autre truc qui peut être énervant à force : la roue des interactions. Celle-ci vous propose les choses les plus pertinentes à présent, au lieu du menu auquel on est habitué. Direction menu options si vous souhaitez revenir à l’ancien système.

Les états d’esprits

Voici la chose la plus intéressante selon moi : les états d’esprits ! L’innovation annoncée par la licence. Personnellement , j’aime beaucoup. Ca apporte vraiment du bonus au gameplay, aux interactions sociales, mais aussi avec les objets de la vie quotidienne, ou pour la création. Voici les différents types d’émotions que j’ai rencontrée en jeu (à cela s’ajoute hébété – blasé – en colère – joueur)

Le gameplay en détail
Le gameplay en détail

Le didacticiel m’en a proposé d’office, mais au fil du jeu, j’en ai eu pas mal. Que ce soit par les interactions répétées, en ayant un besoin très bas (qui mettra votre barre correspondante en jaune ou en rouge pour vous montrer l’alerte), en prenant un type de douche (douche énergisante, douche embuée, douche méditative, etc…) ou en présence d’objets disposant d’une aura spécifique. Certaines situations peuvent aussi impliquer une émotion. Par exemple, mon homme s’est retrouvé embarrassé quant il a débuté la guitare (parce qu’il jouait pas trop bien) ou en surprenant sa fille sur les wc. Ci-contre, voyez l’air coquin de mon homme. Suivant l’émotion dans laquelle il se trouvait, un désir correspondant à fait son apparition : « planifier un rencard ». Je n’ai pas remarqué l’absence de réaction pour le moment, mais j’ai très peu joué aussi. Je pourrai me faire une meilleure idée par la suite mais j’avoue avoir bien accroché et conseillerai le jeu en partie pour ce système pas vraiment innovant mais terriblement sympa. En fonction des différents états d’esprits, on peut débloquer également des désirs. Vous voyez les bulles de pensées au dessus de votre Sims ? Et bien c’est ça. Ils apparaissent au fur et à mesure. Ils passent d’un seul à deux, voire trois désirs. Ils peuvent disparaitre sans que vous puissiez vous en occuper. Les exaucer vous donnera les précieux points pour débloquer les traits et les potions dont j’ai parlé plus haut. Et ils peuvent rendre votre Sims heureux, à défaut d’avoir une autre émotion en poche. Petite info : les souvenirs (immortalisés grâce aux captures écran, si vous en décidez ainsi) peuvent influer sur les émotions. Se souvenir d’eux (via un bouton) permettrait d’obtenir l’émotion désirée. A tester ! Pour ma part, je n’en ai pas vraiment eu l’occasion, il y avait pas mal de choses à voir et si peu d’heures pour en faire le tour !

Simologie

Passons aux deux derniers éléments dont je n’ai pas parlé dans cette barre inférieure droite : l’inventaire du Sims ainsi que la simologie. Pour la simologie, c’est rapide. Une barre pour montrer combien de jours il reste avant de vieillir. Pour un jeune adulte, vous avez 21 jours. Pour un enfant, quand même 14 jours. Je ne peux pas vous dire ce qu’il en est pour les ados, adultes et retraités (c’est mieux que vieillards, vous en conviendrez). Je ne suis pas allée plus avant dans ma partie pour vous le dire, de même pour la grossesse et les bébés. D’autant plus que j’ai eu un très joli bug : des screens lamas… eh oui, y a des bugs sur les captures écran, sympa n’est-ce pas ? Vous manquerez donc ma simself enceinte (enfin vous ne ratez rien, le ventre était énorme !). Quoiqu’il en soit, vous avez également un rappel de vos traits de caractère. Et puis c’est tout. Pour l’inventaire du Sims, vous pouvez y transporter des choses (comme une guitare, un violon) mais je vous invite à y faire bien attention en rentrant de l’école ou du travail. So s’est retrouvée miraculeusement avec des livres à lire et Lilou avec ses devoirs (ça vous y êtes déjà habitués). Sur le coin supérieur gauche, il y a l’icône des collections. Voici ce qu’il y a à découvrir : des grenouilles, tout ce qui concerne le jardinage, des trophées MySims, des métaux, des cristaux, des éléments, des cartes postales (envoyées par vos correspondants), des fossiles, des images microscopiques, des images spatiales, des extraterrestres, des pierres spatiales et des poissons. De quoi occuper largement les journées de vos Sims !

Le gameplay en détail

Réussites

  Je finirai par le dernier truc fun qui allongera quelque peu vos parties (et vous apportera du défi). Les réussites ! Pour les voir, il vous suffit d’aller dans le menu en haut à droite, dans les options, et sélectionner « Réussites ». Et la liste est longue. En voici quelques exemples. Vous avez plusieurs catégories, je vous laisse le soin d’explorer ça à votre guise (enfin, si vous achetez le jeu ou que vous l’avez déjà).

Le gameplay en détail

Et voilà, j’espère que je ne vous ai pas saoulé avec mon blabla. Franchement, je n’ai fait qu’effleurer le jeu avec tout ça. Il y aurait encore tellement d’autres choses à dire sur les compétences, les familles du jeu et j’en passe ! Pour vous faire une idée, je vous invite à le tester ou à rester sur les Sims 3 si tel est votre désir.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Précédent

Un tour en ville

Si les Sims 4 ne fonctionnaient pas…

Suivant
guest
0 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires